Burkina-Faso: la route des entrepreneur(e)s

ParNdiata Kalonji

Burkina-Faso: la route des entrepreneur(e)s

Mezaa, ce sont les contenus locaux, les contenus éducationnels, partout en Afrique…Après le numéro « zéro », nous voici prêts pour démarrer la série des contenus éducationnels interuniversitaires entre le Burkina Faso et la France

Cette série des contenus est une coproduction avec l’Université Aube Nouvelle au Burkina Faso et l’école d’ingénieurs Polytech de l’Université de Nantes en France.

Dans cette série, il est question d’articuler des savoirs autodidactes, des savoirs pratiques et des savoirs académiques ; bref de partager des expériences dans différents secteurs clés pour l’Afrique avec un double objectif : primo, alimenter une boîte à outils en contextes Africains pour les entrepreneurs et secundo, créer des vocations à entreprendre. Telle sera l’essence des échanges, des débats, des reportages ou articles qui constitueront notre série en langues administrative avec certaines parties en langues véhiculaires.

La préparation de cette coproduction a débuté en janvier 2018 avec son point culminant le 21 juin 2018. C’est en effet ce jour-là que nous avons produit l’émission « zéro » qui a pour objectif de mettre au point les processus de co-création et de collaboration, les aspects techniques et éditoriaux, et préparer ainsi le lancement de la série pour l’année académique 2018-2019.

Le thème décidé ensemble pour cette émission « zéro » était porte sur les nouvelles formes d’entreprenariat en Afrique Subsaharienne. Nous étions en « live » pour coproduire via un multiplex entre le Campus de Polytech à Nantes (France), le campus de l’Université Aube Nouvelle à Ouagadougou (Burkina Faso) et l’Agence Universitaire de la Francophonie à Brazzaville (Congo). Nous sommes donc prêts à démarrer la série cette année avec un objectif de 5 demi-journées d’échanges, de débats pour des émissions qui seront disponibles sur le site de Mezaa et via des partenaires diffuseurs en France et en Afrique.

Ce projet n’aura pas été possible sans l’implication du professeur Marc Bidan de Polytech Nantes, du Doyen Lasane Tapsola de l’Université Aube Nouvelle, du professeur Alidou Ouedraogo de l’Université Aube Nouvelle, de Gwenaëlle Oruezabala, maître de conférence IAE Poitiers et de Jean-Louis Vinet, journaliste-producteur. Nous tenons à les remercier vivement.

Nous remercions infiniment l’ensemble de la quarantaine des participants sur les 3 sites incluant professeurs, entrepreneurs, étudiants, responsables techniques pour leur engagement et leur participation généreuse à la réalisation de ce numéro « zéro ». Nous remercions également les établissements Polytech, Université Aube Nouvelle, Agence Universitaire de la Francophonie de Brazzaville pour la mise à disposition de locaux, des connexions internet et des dispositifs multimédias pour la réalisation du multiplex.

Cette demi-journée du 21 juin a été riche de rencontres, d’échanges et d’informations (voir les photos à la fin de l’article). Elle nous a permis de tester les conditions opérationnelles pour pouvoir démarrer la série d’émissions en cette rentrée académique 2018-2019. Cette série sera celle de l’enrichissement de nos contenus interuniversitaires tout en intégrant les axes éditoriaux de Mezaa et les spécialisations des universités.

Nous annoncerons les programmations et les premiers appels à contribution avant la fin du mois de septembre. Nos choix thématiques seront guidés par les 2 premiers de 3 axes éditoriaux Mezaa qui consistent à :

  1. Accompagner les jeunes vers la réussite dans leur projet d’études et/ou de transition vers l’emploi
  2. Accompagner les entrepreneurs vers la réussite dans une réalité complexe de l’économie « informelle »
  3. Accompagner la population pour améliorer la santé et le bien-être par la médecine préventive

Dans l’esprit de Mezaa, nous nous efforcerons aussi de traduire certains contenus en langues nationales.

Restez donc à l’écoute pour l’annonce des programmes et pour les prochains enregistrements !

A propos de la journée du 21 juin 2018

C’était une journée de recherche et de rencontres sur les nouvelles formes d’entrepreneuriat (ancré, numérique, hybride) en Afrique subsaharienne en partenariat entre Mezaa (réseau de production des contenus éducationnels en Afrique) et Polytech Nantes, l’Université Aube Nouvelle à Ouagadougou (Burkina Faso) et l’Agence Universitaire de la Francophonie à Brazzaville (Congo).

Cette première demie journée de recherche centrée sur les nouvelles formes d’entrepreneuriat en Afrique subsaharienne a réuni une quarantaine de participants (enseignants chercheurs, praticiens, entrepreneurs, startups, doctorants, conférenciers…) et a accueilli en visioconférence les intervenants acteurs et étudiants autour de l’entrepreneuriat au Burkina Faso et au Congo Brazzaville.

Le programme complet est ici http://web.polytech.univ-nantes.fr/actualites/journee-recherche-du-lemna-sur-entreprenariat-en-afrique-2235339.kjsp?RH=1184159169204

A propos de Polytech Nantes Lemna

Polytech est l’école d’ingénieur de l’Université de Nantes. Le Lemna est le laboratoire d’économie et de management de Nantes-Atlantique. Polytech Nantes et Lemna sont des composantes de l’Université de Nantes, l’une des grandes universités pluridisciplinaires de France. Pôle majeur d’enseignement supérieur et de recherche, elle rassemble plus de 38 000 étudiants (dont 3 900 étudiants étrangers), 3 750 personnels enseignants et non-enseignants. Tous les champs disciplinaires sont représentés (sciences et technologies, santé, arts, lettres, langues, sciences humaines, droit, sciences politiques, économie et gestion) et l’Université s’appuie sur 44 unités de recherche. Pour plus d’information, http://web.polytech.univ-nantes.fr http://www.lemna.univ-nantes.fr/

A propos de l’Université Aube Nouvelle

Plus de 4000 étudiants, plus de 28 nationalités, 25 diplômes homologués par le CAMES, plus de 5000 diplômés sur le marché, 15 conventions signées avec des universités étrangères, 2 campus (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso), plus de 20 missions d’enseignement par an ; l’Université Aube Nouvelle (U-AUBEN) est un établissement d’enseignement supérieur privé membre de CAMES. Elle est composée d’instituts ou d’écoles et des Unités de Formation et de Recherche (UFR). Elle délivre les diplômes de licence, de master et de doctorat. Pour plus d’information http://u-auben.com

A propos de Mezaa

Mezaa est un réseau unique et une plateforme innovante de syndication pour des contenus audiovisuels, des contenus locaux, des contenus éducationnels et des contenus disponibles partout en Afrique en langues administratives et en langues véhiculaires. Avec l’ensemble de ses partenaires économiques et institutionnels, Mezaa coproduit et diffuse des contenus de compagnonnage en s’appuyant sur un maillage riche des médias partenaires (radio FM, web mobile, médias internet, serveurs téléphoniques, etc.). La mission de Mezaa est, primo, d’accompagner les jeunes vers la réussite dans leur projet d’études et de transition vers l’emploi, secundo, d’accompagner les entrepreneur(e)s vers la réussite dans une réalité complexe au regard de l’ensemble des logiques économiques et sociales en Afrique et tertio, d’accompagner la population pour améliorer la santé et le bien-être par la médecine préventive. Pour plus d’information http://mezaa.org

A propos de l’AUF Brazzaville

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) est une association mondiale d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche francophones. Elle regroupe près de 850 établissements d’enseignement supérieur et de recherche sur les cinq continents dans plus de cent pays. Elle est également l’opérateur pour l’enseignement supérieur et la recherche du Sommet de la Francophonie. Pour plus d’information : https://www.auf.org/afrique-centrale-grands-lacs/a-propos/contact/

 

A Ouagadougou, avec de gauche à droite Messieurs Lassane Tapsoba, Théophile Nasse, Seydou Ramde, Nathan Congo, Some Lucain

A Ouagadougou, en pleine discussion avec Nantes qu’on aperçoit sur l’écran

A Ouagadougou, avant le moment de convivialité

A Nantes, les intervenants (professeurs et entrepreneurs) se préparent…

A Nantes, Jean-Louis Vinet (au milieu) en pleine discussion entre Nantes et Ouagadougou/Brazzaville qu’on aperçoit sur l’écran

A Nantes, avec une partie de participants après le moment de convivialité…

 

2 commentaires pour l’instant

THEOPHILEPublié le8:40 - Oct 1, 2018

C EST VRAIMENT DES MOMENTS INOUBLIABLES

Laisser un commentaire