Côte d’Ivoire: réflexions avant les premiers essais

ParNdiata Kalonji

Côte d’Ivoire: réflexions avant les premiers essais

Ces réflexions se placent dans la phase préparatoire de la production expérimentale de 12 pastilles audio sur quelques usages du mobile par les femmes à Abidjan en Côte d’Ivoire. Ces pastilles sont disponibles sur la webradio de Mezaa.

L’ambition de Mezaa est de produire et distribuer un contenu de compagnonnage avec un impact local. Le compagnonnage évoque ici un contenu qui répond au quotidien à des questions importantes de la vie courante. Pour Mezaa, le contexte est primordial et les contenus sont éducationnels.
Le choix de focaliser Mezaa sur les contenus éducationnels en fait une plateforme des contenus éducationnels qui ne couvre pas de ce fait les informations/news.

L’Afrique est un continent…avec à ce titre diversités et disparités entre Etats et au sein des Etats. Au niveau médias, cette hétérogénéité se traduit par plus ou moins de pluralisme et un niveau d’usage plus ou moins élevé. Les causes de cette hétérogénéité sont de différentes natures : politiques, économiques, culturelles ou historiques. La radio reste spécifique à travers tout le continent puisqu’elle est plurielle grâce aux multiples radios de proximité et elle présente le plus haut degré d’usages puisqu’elle est partout. Nous parions sur l’expansion d’un internet abordable à la majorité des populations et des services innovants de portabilité des contenus. Ceci pourrait venir compléter ou se substituer aux services historiques, qui sont limités en termes de personnalisation et de richesse d’écosystèmes.

La plateforme Mezaa s’inscrit d’emblée dans cette réalité plurielle en optant pour la syndication. Le modèle économique prend naissance dans les innovations technologiques du site Mezaa développée par l’entreprise technologique Française www.saooti.com, inventrice de la Wikiradio.

En Côte d’Ivoire par exemple, le français est la langue administrative et le dioula est la langue véhiculaire majoritaire. 34% de la population comprend le français et sur les 34%, 69% sont à Abidjan. Le dioula concerne 70% de la population. Le Dioula est aussi parlé au Mali, au Burkina Faso, en Guinée et au Ghana

En Afrique, les situations sont en train d’évoluer rapidement sur les TIC (technologies de l’information et de la communication) et l’urbanisation . Cette évolution redistribue les cartes entre les 3 médias que sont l’écrit, la télévision et la radio. Aujourd’hui, la radio reste encore le media le plus répandu, le seul media de masse véritablement quand on considère la proximité, l’usage des langues locales à la ville comme à la campagne .

En Afrique, entre citadins et ruraux, il y a disparité. Un des éléments de cette disparité est le niveau d’usages des langues internationales ou administratives. Les radios de proximité qui sont les partenaires privilégiés de Mezaa offrent une pratique aisée des langues véhiculaires et vernaculaires en symbiose avec les langues internationales. Ce qui n’est pas le cas pour les grands médias nationaux publics ou privés.

La plateforme Mezaa se focalise sur la syndication des contenus audio même si elle dispose des fonctionnalités vidéo. Cette approche par la syndication permet d’accompagner une diversité riche dans des géographies contrastées sans pour autant perdre ni en pertinence ni en équation financière.

L’Afrique est la nouvelle frontière de l’économie mondiale malgré une géographie socio-économique contrastée. La croissance économique et la croissance démographique y sont fortes . Ce qui engendre des besoins importants de formation pour transformer cette croissance en un développement inclusif c’est-à-dire un développement qui inclut toutes les populations. Par ailleurs et malgré leur niveau de croissance, les budgets d’Etats dédiés à la formation et l’accompagnement restent encore faibles.

C’est donc bien dans ce cadre socio-économique que Mezaa s’insère pour répondre aux 3 objectifs suivants :

  • Accompagner les jeunes vers la réussite dans leur projet d’études et de transition vers l’emploi
  • Accompagner les entrepreneurs vers la réussite dans une réalité complexe de l’économie informelle
  • Accompagner la population pour améliorer la santé et le bien-être par la médecine préventive

Afin d’être pertinent dans ce contexte, Mezaa entretient, forme, développe des compétences locales et mobilise aussi la diaspora qui représente plus d’une centaine des Millions de personnes dans le monde.

Et vous, quelles réflexions auriez-vous sur ce sujet des contenus éducationnels en Afrique ? Cliquez ici pour les partager !

Laisser un commentaire